L’Ecoulement du Sang ne Corrompt pas le Jeûne, à Moins Qu’il s’Agisse de la Hidjâma

Cheikh AbdelAziz ibn AbdAllah ibn Baz
Nombre de visites : Télécharger en PDF

Question :

Un jeûneur sur qui coule du sang doit-il rompre le jeûne ou le parachever ?

Réponse :

L’écoulement du sang ne peut pas nuire au jeûneur, à moins qu’il s’agisse de la Hidjâma. S’il pratique la Hidjâma, l’avis authentique est que celle-ci rompt le jeûne. Les ulémas ont divergé sur ce point, mais l’avis authentique est qu’on rompt le jeûne si on la pratique, suivant cette parole du Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam):“Celui qui pratique la “Hidjâma” (extraction de sang par ventouses) ainsi que celui sur lequel sont appliquées les ventouses ont rompu leur jeûne.” Si l’on a une hémorragie nasale ou on est blessé au pied ou à la main, en étant en état de jeûne, le jeûne demeure valide et cela ne pourra pas lui être préjudiciable.

Source :

www.alifta.net